Mango vert
Anthracothorax viridis

Ordre des Apodiformes – Famille des Trochilidés

INTRODUCTION :
Le Mango vert est un grand colibri endémique de Porto Rico où il est surtout présent sur la grande ile, dans les zones montagneuses. Cette espèce défend vigoureusement les arbres en fleurs où elle se nourrit.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures :
Longueur : 11-14 cm
Poids : 7 gr

L’adulte a les parties supérieures et la tête vert émeraude. La queue arrondie présente un reflet métallique bleu-noir.
Les parties inférieures sont bleu-vert irisé.
Le bec est noir, assez long et légèrement courbé vers le bas. Les yeux sont brun foncé. Les pattes et les doigts sont noirâtres.

Les deux sexes sont semblables, mais la femelle présente une tache post oculaire blanche très petite, absente chez le mâle.
L’immature a la tête et le dos teintés de brunâtre.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le Mango vert se trouve sur l’ile de Porto Rico.

HABITAT :
Le Mango vert fréquente les forêts et leurs lisières, ainsi que les plantations de café dans les montagnes du centre et de l’ouest de l’ile. Il est également visible sur les contreforts des collines mais il est plutôt rare dans les zones côtières. Cette espèce est commune entre 800 et 1200 mètres d’altitude.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le Mango vert émet un gazouillis peu fréquent qui ressemble à un trille.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le Mango vert se nourrit du nectar des fleurs provenant de plusieurs plantes différentes, arbres en fleurs, arbustes et plantes grimpantes. Il capture aussi des insectes, mouches et coléoptères, et des araignées. Les insectes sont capturés en vol au-dessus de la cime des arbres. Les araignées sont prises sur les feuilles. Il régurgite les parties indigestes de ses proies.
Il consomme le nectar en sondant dans la corolle d’une fleur grâce à son long bec courbe. Mais il lui arrive aussi parfois de percer la base de la corolle et d’aspirer le nectar par cette voie qui ne permet pas la pollinisation.
Le Mango vert se nourrit à tous les niveaux, depuis les sous-bois jusqu’à la cime des arbres. Le mâle est bien connu pour sa défense vigoureuse des arbres en fleurs sur lesquels il se nourrit.

Pendant la saison de reproduction, le mâle effectue des parades aériennes en pratiquant des vols en forme de U devant les femelles. Il peut s’accoupler avec plusieurs femelles, mais la femelle agit probablement de la même manière.
Après l’accouplement, mâle et femelle se séparent immédiatement. Le mâle ne participe pas aux tâches liées à la nidification. Cependant, il monte la garde près du site du nid pendant l’incubation. 

Le Mango vert ne migre pas mais se déplace de façon altitudinale, en fonction de la floraison des arbres.
Comme tous les Trochilidés, il peut pratiquer le vol stationnaire dans toutes les directions devant les fleurs en effectuant des battements en 8 très rapides.    

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre Octobre et mai.
La femelle construit un nid en forme de coupe avec des fibres végétales entrelacées. C’est une coupe compacte dont la partie externe est ornée de lichens pour un bon camouflage dans la végétation. Le nid est attaché à une branche verticale dans un grand arbre, en général à environ huit mètres au-dessus du sol. 

La femelle dépose deux œufs blancs et incube seule. A la naissance, les poussins sont noirs et présentent deux rangées de duvet sur le dos. Le mâle reste posé dans un arbre voisin tandis que la femelle est sur le nid.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le Mango vert a une distribution restreinte. Il est cependant un résident commun dans les montagnes du centre et de l’ouest de Porto Rico.
L’espèce n’est pas menacée actuellement.

Ang: Green Mango
All: Smaragdmangokolibri
Esp: Mango Portorriqueño
Puerto Rico: Zumbador Verde  
Ita: Mango verde
Nd: Groene Mango
Sd: Grön mango

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD Vol 5 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334253

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Aves de Porto Rico – Sociedad Ornitológica Puertorriqueña

THE AVIANWEB (Sibylle Faye)

 

Accueil

Page Trochilidés

Sommaire fiches

 

Il n'y a pas de photos pour l'instant mais cela ne saurait tarder.