English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Paruline à croupion jaune
Dendroica coronata

Ordre des Passériformes – Famille des Parulidés

BIOMETRIE:
L: 12-14 cm
Env: 19-23 cm
Poids: 12-13 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 6 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La paruline à croupion jaune est un petit oiseau chanteur.
En tous plumages, elle a les parties inférieures blanchâtres avec des rayures foncées, mais la race « Myrtle » présente une gorge blanche contrastant fortement avec le croupion et les taches jaune vif de chaque côté de la poitrine. Elle a habituellement une petite tache jaune au centre de la calotte, des rayures denses bleu gris ou gris brun sur les parties supérieures, et une double barre alaire blanche. Elle a des taches blanches sur la queue, vers l’extrémité des plumes.
En plumage d’été, le mâle a des rayures sur les parties inférieures, formant une bande sur la poitrine.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La paruline à croupion jaune est probablement la plus abondante de toutes les espèces de parulines. Les populations sont en augmentation d’environ 2% par an depuis les 25 dernières années.     

Ang : Yellow-rumped Warbler
All : Kronwaldsänger
Esp: Chipe Coronado
Ital:  Dendroica groppone giallo
Nd:  Geelstuitzanger
Russe: Миртовый певун
Sd:  Gulgumpad skogssångare

Photos de Bob Moul – Race Myrtle
Son site: Nature Photography

Photos de Tom Grey – Race Audubon’s
Son site: Tom Grey's Bird Pictures

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

BIRDS OF THE GREAT BASIN – by Fred A. Ryser - Univ of Nevada Pr -ISBN: 0874170796

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA by National Geographic Society - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

 

Accueil

Page Parulines

Page Passériformes

Sommaire fiches

 

Le juvénile est gris et très densément rayé, avec le croupion blanc terne rayé de foncé, mais pas jaune.
Le premier hiver  a les taches jaunes sur la calotte et les côtés de la poitrine plutôt réduites, ou même absentes.

La femelle adulte a aussi les taches très réduites sur la calotte. Elle est plus terne que le mâle et sans marques noires.

Plutôt à longue queue, la paruline à croupion jaune a un bec plus court que les autres espèces Dendroica. Elle a des croissants blancs sur et sous l’œil. Les pattes et les doigts sont foncés.

La gorge est blanche chez les oiseaux de la forme « Myrtle » à l’Est, et jaune chez ceux de la forme « Audubon’s » à l’Ouest.  

Race Audubon's
Race Myrtle

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant de la paruline à croupion jaune comprend un « chek » ou « tick » perçant, dur et plutôt métallique, et un mince « tsi ». Le chant est un lent et clair « tuwee-tuwee-tuwee-tuwee », souvent changeant en tonalité, habituellement montant et descendant à la fin.

HABITAT :
La paruline à croupion jaune niche dans les forêts de conifères ou les forêts mixtes ouvertes. En hiver, on la trouve dans les zones ouvertes, le long des lisières de forêts, les dunes, les marais et les zones résidentielles.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La paruline « Audubon’s » se trouve à l’Ouest, et la paruline « Myrtle » à l’Est. Elle se reproduit depuis l’Alaska et le Canada, au sud du nord des Etats-Unis, et vers le sud, du Mexique au Guatemala. Elle hiverne essentiellement le long des côtes Atlantiques et le long des golfes, mais aussi localement à l’intérieur de l’est des Etats-Unis, et le long de la côte du Pacifique, et au Mexique, aux Caraïbes et en Amérique Centrale.  

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La paruline à croupion jaune est un migrateur partiel et facultatif. Elle bouge suivant les disponibilités de nourriture et les variations climatiques. Elle se nourrit plus bas que les autres espèces, trouvant facilement ses proies au pied des mauvaises herbes, ou en sautillant sur le sol, mais elle est aussi à l’aise au milieu du feuillage des buissons ou des arbres. Elle peut aussi attraper ses proies en vol, happant les insectes en s’élançant depuis les branches.

La paruline à croupion jaune est capable de digérer les cires contenues dans les baies qu’elle consomme, les fruits du laurier sauce (Laurus nobilis) et de « l’arbre à suif » ou « cirier » (Myrica cerifera). Les fruits de ce dernier, et surtout la cire qui les recouvre, servent à la fabrication des bougies. Sa facilité à consommer ces fruits lui permet d’hiverner plus loin au nord que les autres parulines, quelquefois aussi loin au nord que Terre-Neuve. 

En hiver et en migration, la paruline à croupion jaune se nourrit en groupes avec des oiseaux de la même espèce. Ces groupes peuvent être assez denses, les oiseaux gazouillant en permanence des cris de contact afin de préserver l’unité des rassemblements.

VOL :
La paruline à croupion jaune voyage en petits groupes. Elle semble en mouvement constant, voletant souvent d’une branche à l’autre.  

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La paruline à croupion jaune est monogame. C’est la femelle qui construit le nid. Celui-ci est une coupe nette, faite de brindilles, de copeaux d’écorce et de radicelles, et tapissé d’herbes, de poils et de plumes. Il est placé sur une branche horizontale et près du tronc d’un conifère, à environ six mètres du sol.

La femelle dépose 4 à 5 œufs crème avec des taches brunes. L’incubation dure 12 à 13 jours, assurée par la femelle. Le mâle lui apporte de la nourriture et l’aide occasionnellement à couver.  Les poussins naissent sans aide et couverts de duvet épars et sont nourris par les deux parents. Ils abandonnent le nid au bout de 12 à 14 jours après la naissance. Ils peuvent faire des vols courts peu de temps après l’abandon du nid.
Une fois que les jeunes se sont envolés, la femelle souvent entame une seconde couvée, tandis que le mâle continue de nourrir les premiers poussins pendant encore deux semaines au moins.

ALIMENTATION :
La paruline à croupion jaune se nourrit essentiellement d’insectes en été, et de baies et de fruits en hiver.

Femelle Audubon's