English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Fr : Perruche des Antipodes
Ang : Antipodes Parakeet
All : Einfarbsittich
Esp : Perico de las Antípodas
Ita : Kakariki verde degli Antipodi
Nd : Groene Karakiri
Sd : Antipodparakit

Photographe:

Ian McHenry
My New Zealand Birds

Texte de Nicole Bouglouan

Sources:

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PARROTS OF THE WORLD – An Identification Guide – by Joseph M. Forshaw – Princeton University Press – ISBN 0691092516

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

New Zealand Birds Online

Department of Conservation

Terra nature

ARKive (Christopher Parsons)

World Parrot Trust 

THE AVIANWEB (Sibylle Faye)

HBW Alive

 

Accueil

Page Psittaciformes

Sommaire fiches

 

Perruche des Antipodes
Cyanoramphus unicolor

Ordre des Psittaciformes – Famille des Psittacidés

INTRODUCTION :
La Perruche des Antipodes est endémique de l’Ile des Antipodes, Nouvelle Zélande. Ce Psittacidé terrestre est en  compétition avec les souris pour la nourriture. Cependant, le Department of Conservation est actuellement en train de travailler sur ces iles afin d’éradiquer ces petits mammifères. Comme les souris menacent aussi les insectes et les plantes, ainsi que les jeunes oiseaux et les œufs, cette éradication est actuellement en cours (juillet 2014), avec l’usage d’appâts non toxiques et sans danger pour la majorité des oiseaux.
La Perruche des Antipodes est considérée comme étant Vulnérable, mais ces actions mèneront probablement à une augmentation de la population.

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Quelques mesures : 
Longueur : M : 32 cm – F : 29 cm
Poids : 130 gr

L’adulte a le plumage uniformément vert. La Perruche des Antipodes est la seule espèce qui n’a pas de marques colorées sur la tête ou le croupion. Les parties inférieures sont plus jaunâtres que les parties supérieures.
La face et la calotte sont vert émeraude vif, et contrastent avec la nuque et la poitrine plus ternes.
Sur le dessus des ailes, les vexilles externes des rémiges sont bleus, alors que la queue assez longue et graduée est verte avec de fins liserés jaunes.
Le grand bec large est gris argent avec l’extrémité sombre. Les yeux sont rouge orangé. Les pattes et les doigts sont grisâtres.
Les deux sexes sont identiques. La femelle est légèrement plus petite que le mâle.
Le juvénile ressemble aux adultes, mais il a la queue plus courte. Les très jeunes oiseaux ont le bec blanc rosé et les yeux brun clair.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :  
La Perruche des Antipodes se trouve sur l’Ile des Antipodes et aussi sur l’Ile de Bollons. Elle est relativement commune sur ces deux iles. En revanche, l’espèce est moins fréquente sur les Ilots de Leeward, Inner Windward et Archway.    

HABITAT :
La Perruche des Antipodes préfère habituellement les espaces avec des grandes herbes (Poa litorosa) et des laîches sur les pentes côtières et le long des cours d’eau. On peut aussi la voir dans les zones où poussent des fougères et des arbustes.

CRIS ET CHANTS :
La Perruche des Antipodes émet des « kok-kok-kok-kok-kok-kok » sonores, profonds et résonnants comme les autres espèces Cyanoramphus, mais les sons sont plus profonds. Elle émet aussi des bavardages bas plus doux.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le régime de la Perruche des Antipodes est associé aux saisons. Elle se nourrit de feuilles, surtout Poa et Carex, mais selon la période, elle consomme aussi des fleurs, des graines, des baies et des charognes.
Cette espèce est connue pour ses habitudes occasionnelles de charognard, et on peut quelquefois la trouver près d’une carcasse de manchot ou d’oiseau de mer. Elle prend également les œufs et parfois les nouveau-nés de ces mêmes espèces.

Elle se nourrit en général le matin et en fin d’après-midi, avant le crépuscule. A la mi-journée, elle se repose, lisse ses plumes et se baigne dans des endroits abrités. On peut la voir seule ou en couples, ou en petits groupes de 4-5 oiseaux. 

C’est une perruche terrestre qui nidifie sur le sol dans un terrier caché sous des touffes d’herbes. Elle préfère marcher ou grimper sur la végétation, surtout lorsqu’elle se nourrit. Elle gagne rapidement la protection du couvert végétal si elle est dérangée.

La Perruche des Antipodes est sédentaire dans sa distribution restreinte. Son vol est puissant, rapide et légèrement ondulant. Elle effectue des battements rapides et peu profonds, alternant avec des glissés avec les ailes largement ouvertes.
S’il fait beau, elle vole jusqu’à 30 mètres de hauteur, mais elle n’aime ni la pluie ni le vent.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu entre octobre et mars.
La Perruche des Antipodes nidifie dans un terrier bien drainé, d’une longueur d’au moins un mètre. Il est creusé dans la tourbe fibreuse sous la végétation, dans la base épaisse des grandes herbes. La chambre de nidification est tapissée de radicelles ou d’écailles de fougères.

La ponte a lieu entre novembre et janvier. La femelle dépose 2-3 œufs blancs (5-6 en captivité). Elle effectue la majorité des tâches liées à la nidification, et incube pendant environ 26 jours. Elle couve les poussins et les nourrit pendant presque deux semaines.
Elle est cependant nourrie par le mâle durant cette période, mais le mâle participe au nourrissage des jeunes jusqu’à leur indépendance, au moins deux semaines après qu’ils aient quitté le nid.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La Perruche des Antipodes a une population stable dans sa distribution restreinte, et l’éradication des souris devrait mener à une augmentation des effectifs, si aucun autre mammifère prédateur n’est introduit ensuite.
La population est estimée à 1300/2000 individus matures. L’espèce vit sur des iles qui sont des réserves naturelles. De plus, elle s’est adaptée facilement à la vie en captivité, et ce programme permettra de sauvegarder cette jolie perruche.
La Perruche des Antipodes est actuellement considérée comme étant Vulnérable.