English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Contact

Mentions légales

Perruche érythroptère
Aprosmictus erythropterus

Ordre des Psittaciformes – Famille des Psittacidés

QUELQUES MESURES :
L: 30 à 33 cm
Poids: 120 à 210 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 40 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
La perruche érythroptère est native d’Australie et de Papouasie Nouvelle Guinée.

Le mâle adulte a la tête et le cou vert vif, avec quelques plumes bleues légèrement éparpillées sur l’arrière de la tête et du cou. Le manteau, le haut du dos et les scapulaires sont noirs. Le bas du dos est d’un bleu profond, devenant plus pâle vers le croupion et la queue. La queue est verte avec l’extrémité plus claire. Les ailes sont vertes et portent une tache rouge vif très évidente. L’extérieur des plumes des couvertures secondaires est noir. 
Les parties inferieures sont vert vif. Le dessous des ailes est grisâtre foncé avec les petites couvertures vertes. Les sous-caudales sont grisâtre foncé avec les extrémités verdâtres.
Le bec crochu est rouge-orange avec l’extrémité jaune. Les yeux sont oranges. Les pattes et les doigts sont gris.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
La perruche érythroptère est commune dans la majeure partie de son habitat. Les fermiers peuvent parfois la tuer si elle endommage les récoltes de fruits.
Elle est protégée par la loi, excepté dans le Queensland, et parfois, les jeunes sont attrapés pour le commerce des animaux domestiques.

Ang: Red-winged Parrot
All :  Rotflügelsittich
Esp : Papagayo Alirrojo
Ital : Parrocchetto alirosse
Nd : Roodvleugelparkiet
Russe : Краснокрылый попугай

Photos de Patrick Ingremeau
TAMANDUA

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 4 by Josep del Hoyo-Andrew Elliott-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334229

PARROTS OF THE WORLD – An Identification Guide – by Joseph M. Forshaw – Princeton University Press – ISBN 0691092516

Avibase (Lepage Denis)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Birds in backyards (Birds Australia and Australian Museum)

Honolulu Zoo

 

Accueil

Page Psittaciformes

Sommaire fiches

 

La femelle n’a pas le manteau noir. Le bas du dos et le croupion sont bleu clair terne. Les ailes présentent une tache rouge moins importante, formant deux longs croissants visibles sur les ailes déployées. Son plumage vert est plus terne que celui du mâle. Le bec est orange pâle. Les yeux sont plus foncés.

Le juvénile ressemble à la femelle. Le mâle gagne son plumage d’adulte à deux ans et sa maturité sexuelle à trois ans. La femelle gagne son plumage d’adulte à 18 mois, et sa maturité sexuelle à un an.

Une sous-espèce, Aprosmictus erythropterus coccineopterus, est légèrement différente avec une teinte bleue plus franche derrière la tête et le cou, une tache alaire rouge plus claire, et une taille plus petite. Elle vit dans le nord de l’Australie et au sud de la Nouvelle Guinée.  

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
La perruche érythroptère émet un « crillik-crillik…crillik-crillik » aigu quand elle est en vol ou juste après s’être posée. Le cri d’alarme est un dur « chik-chik-chik » répété. Les oiseaux en train de se nourrir émettent un doux bavardage.

HABITAT :
La perruche érythroptère est commune dans les forêts ouvertes, les zones boisées et les prairies boisées d’Eucalyptus. Dans la partie nord de l’habitat, on la trouve dans les mangroves côtières. On peut aussi la voir dans les parcs et les jardins des zones urbaines.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
La perruche érythroptère vit au nord et au nord-est de l’Australie, et au sud de la Nouvelle Guinée, jusqu’à 600m d’altitude.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
La perruche érythroptère est plutôt arboricole et passe la majeure partie de son temps à la cime des arbres ou en train de se nourrir sur les branches extérieures. Elle vient au sol pour boire et ramasser les graines tombées. Cette perruche peut se suspendre aux branches la tête en bas afin de picorer des graines sur les Eucalyptus et les Acacias. Tandis qu’elle se nourrit, elle émet un gazouillement doux.

Si elle est dérangée, elle pousse des cris aigus et sonores et s’élève dans les airs.
En dehors de la période de reproduction, les perruches se rassemblent en groupes de 15 à 20 oiseaux, et des groupes plus importants peuvent se former quand les ressources alimentaires ne sont pas disponibles, ou quand les oiseaux se déplacent d’un point à un autre.

Pendant la période de reproduction, le mâle attire la femelle en effectuant des vols courts autour d’elle tandis qu’il émet des bavardages doux. Il se pose près d’elle, abaissant ses ailes afin d’exposer son croupion bleu, tout en marchant lentement vers elle.  

La perruche érythroptère est nomade aux limites de son habitat, avec des déplacements irréguliers suivant le climat et les ressources alimentaires. Elle est habituellement vue en couples ou en groupes familiaux, et près de l’eau.            

VOL :
La perruche érythroptère a un vol ondulant avec de courtes pauses pendant le vol actif. Quand elle vole haut, elle descend soudainement, effectuant des séries de plongés, descentes et pauses. Ses vols sont acrobatiques et artistiques.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La perruche érythroptère se reproduit pendant les mois les plus chauds de l’année, et produit une seule couvée par an. 
Le nid est placé dans un trou d’arbre, habituellement à environ 10m au-dessus du sol, et le site du nid est près de l’eau. Elle préfère les Eucalyptus pour nidifier. Le nid est tapissé de copeaux de bois. Il peut faire jusqu’à 90 cm de profondeur.

La femelle dépose 4 à 6 œufs blancs. L’incubation dure environ 20 jours, assurée par la femelle, parfois nourrie par le mâle. Les poussins sont nidicoles et nourris par les deux parents. Les jeunes quittent le nid au bout de 5 semaines après la naissance, mais ils restent dans le groupe familial.

ALIMENTATION :
La perruche érythroptère se nourrit de graines d’Eucalyptus et d’Acacia, de boules de gui, de fruits, de fleurs, de nectar, d’insectes et de larves.