English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Bruant à gorge blanche
Zonotrichia albicollis

Ordre des Passériformes – Famille des Embérizidés

QUELQUES MESURES :
L: 16-18 cm
Env: 20-23 cm
Poids: 22-32 gr

LONGEVITE : Jusqu’à 10 ans

DESCRIPTION DE L’OISEAU :
Le bruant à gorge blanche est polymorphe.

L’adulte en phase rayée blanche a des motifs noirs et blancs sur la tête, les plumes auriculaires et la poitrine gris cendré, et la partie antérieure des sourcils jaune vif. Il a la gorge nettement blanche, étroitement bordée de noir, surtout dessous. Le bec est foncé, les pattes sont roses.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :
Le bruant à gorge blanche est abondant, mais il semble qu’il décline à travers son habitat.
Les œufs, les poussins et même les adultes ont quelques prédateurs, mammifères et oiseaux. En font partie les ratons laveurs, les belettes, les chats domestiques, l’Epervier de Cooper, le Grand-duc d’Amérique et la Corneille d'Amérique.     

Ang : White-throated Sparrow
All : Weißkehlammer
Esp: Sabanero de Garganta Blanca
Ital: Passero golabianca
Nd: Witkeelgors
Sd: Vitstrupig sparv

Photos de Bob Moul
Son site : Nature Photography

Photos de René Lortie
Son site : http://rlortie.ca/

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

A GUIDE TO THE BIRDS OF MEXICO AND NORTHERN CENTRAL AMERICA by  Steve N. G. Howell, Sophie Webb - Oxford University Press - ISBN: 0198540124

BIRDS OF THE GREAT BASIN – by Fred A. Ryser - Univ of Nevada Pr -ISBN: 0874170796

FIELD GUIDE TO THE BIRDS OF NORTH AMERICA - National Geographic Society - ISBN: 0792274512

Avibase (Lepage Denis)

All About Birds (Cornell Lab of Ornithology)

What Bird-The ultimate Bird Guide (Mitchell Waite)

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Birds of Nova Scotia (Robie Tufts)

Bird Web (Seattle Audubon Society)

Animal Diversity Web (University of Michigan Museum of Zoology)

 

Accueil

Page Emberizidés

Page Passériformes

Sommaire fiches 

 

L’adulte en phase rayée sombre est plus terne, avec un sourcil brun chamoisé clair, jaune terne en face de l’œil, et une rayure médiane de même couleur sur la calotte. La rayure latérale de la calotte et de l’œil est plus brune, et la poitrine, ainsi que les côtés de la tête et du cou, sont gris brun. La gorge est blanche.  

L’oiseau de première année a des rayures foncées, mais il est intensément rayé dessous.

Il y a de petites variations dans la coloration, entre mâle et femelle. Le mâle a des rayures foncées sur la tête, et des taches jaunes plus vives. L’abdomen est blanchâtre, le dos est brun avec des rayures foncées, les ailes sont brunes.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
Le chant du bruant à gorge blanche est un mince et doux sifflement, en général deux simples notes suivies de trois triples notes. Le chant comprend un mince, haut et sibyllin « tseet », et un net « chink » ou « pink » plutôt métallique. 

HABITAT :
Le bruant à gorge blanche se trouve dans les sous-bois des forêts, les clairières et les lisières, spécialement dans les forêts de conifères ou mixtes, les parcs et les grands jardins, les zones arbustives rabougries et les bosquets près de l’eau.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
Le bruant à gorge blanche niche depuis le nord ouest du Canada, jusqu’au centre du Québec et Terre-Neuve, vers l’est vers le Minnesota et les Grands Lacs, et vers le sud de la Nouvelle Angleterre. En hiver, on le trouve dans l’est des Etats-Unis, de la Nouvelle Angleterre au nord, jusqu’au sud du Mexique dans le sud, et le long des côtes est, en Californie et Oregon.

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
Le bruant à gorge blanche est un migrateur sur courtes distances.
Il se nourrit en priorité sur le sol, grattant le tapis de feuilles mortes avec ses deux pattes. Occasionnellement, il chasse au-dessus du sol, sur des arbustes ou des arbres et des buissons au printemps.

En automne et en hiver, il consomme des baies, et parfois, il happe des insectes depuis un perchoir. Il se nourrit au sol, mais proche du couvert où il se réfugie s’il est menacé. 

Pendant la saison de reproduction, il chante sur les arbres, bien qu’en général, il ne chante pas sur des perchoirs exposés. Il chante pour défendre son territoire ou pour attirer la femelle.
Le bruant à gorge blanche s’accouple généralement avec un bruant de la phase colorée opposée. 

VOL :
Le bruant à gorge blanche évite les prédateurs grâce à l’habileté de son vol.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
Le bruant à gorge blanche construit son nid au sol, dans des zones buissonneuses semi découvertes, ou en forêt, aux lisières des clairières, ou dans un petit arbre ou un buisson. Le nid est toujours près d’un arbre, d’une souche ou d’un tronc d’arbre. Ces promontoires permettent de se percher en hauteur pour surveiller les alentours et assurer la sécurité du site du nid.

Celui-ci est une coupe faite d’herbes grossières, de copeaux de bois, de brindilles, d’aiguilles de pins et de radicelles. Il est tapissé de fins brins d’herbe, de radicelles et de poils. Il est construit par la femelle en 4 ou 6 jours.

La femelle dépose 4 à 6 œufs, bleu pâle ou bleu vert, tachetés de marques foncées sur la partie la plus large. L’incubation dure de 11 à 14 jours, assurée par la femelle.
Les nouveau-nés sont presque nus, avec un duvet qui devient brun peu à peu. Les jeunes quittent le nid après 7 à 12 jours, mais ne sont capables de voler que 2 ou 3 jours plus tard. Les deux parents les élèvent, et la femelle les couve. Ils atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de un an.
Parfois, lorsque la première couvée a quitté le nid, la femelle dépose une seconde ponte en vue d’une autre couvée.

ALIMENTATION :
Le bruant à gorge blanche se nourrit de matériaux végétaux, représentant  90% de son régime, essentiellement des semences, des bourgeons, de l’herbe et des fruits, les insectes étant plus importants au printemps. Les jeunes au nid sont nourris avec des insectes.