English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Ang : Plumbeous Ibis
All : Stirnbandibis
Esp : Bandurria Mora
Ital: Ibis plumbeo
Nd: Grijze Ibis
Port: Maçarico-real

Photos de Philippe et Aline Wolfer
OISEAUX D’ARGENTINE

Texte de Nicole Bouglouan

Sources :

HANDBOOK OF THE BIRDS OF THE WORLD vol 1 by Josep del Hoyo-Andrew Elliot-Jordi Sargatal - Lynx Edicions - ISBN: 8487334105

Avibase (Lepage Denis)

BirdLife International (BirdLife International)

XENO-CANTO – Sharing Birds sounds from around the world

El Zoológico Electrónico (Damisela)

Aves de Uruguay

 

Accueil

Sommaire fiches      

Ibis plombé
Theristicus caerulescens

Ordre des Pélécaniformes – Famille des Threskiornithidés

QUELQUES MESURES :
L : 71-76 cm

DESCRIPTION DE L’OISEAU : 
L’Ibis plombé est un bel oiseau des campagnes ouvertes. Il est résident dans les régions du centre de l’Amérique du Sud.

L’adulte est d’un gris profond dans l’ensemble, avec des taches et des liserés grisâtre et brunâtre clair sur le dos et les couvertures sus-alaires. Les rémiges sont gris foncé à noirâtre.
Les parties inférieures sont d’un gris légèrement plus clair.
Sur la tête grise également, le front est blanc. On peut voir des longues plumes d’un gris plus pâle formant une crête broussailleuse sur la nuque et l’arrière du cou. Le devant du cou est strié de gris clair ou blanchâtre. Les lores et le menton sont constitués de peau nue grise.
Le long bec noirâtre est nettement courbé vers le bas. Les yeux sont rouge-orange. Les pattes et les doigts sont rouges.
Les deux sexes sont semblables.
Le juvénile n’est pas décrit.

CRIS ET CHANTS : SONS PAR XENO-CANTO
L’Ibis plombé émet des séries de caquètements rapides depuis le site du nid ou quand il est perché sur un arbre « ti ti ti ti – tu tu tu tu – ti ti – tu tu tu tu … », descendant en tonalité dans la seconde moitié de la phrase.
Il émet aussi des caquètements quand il se nourrit « kuk-kuk…kuk-kuk…kuk-kuk », utilisés aussi en guise de contact avec son ou sa partenaire.
Les cris sont plus ou moins rapides selon la situation.

HABITAT :
L’Ibis plombé fréquente les lagunes, les réservoirs et les zones saisonnièrement inondées, les rizières, les étangs et les marais.
Cet oiseau est une espèce des campagnes ouvertes que l’on trouve dans les pâturages, les zones herbeuses et les savanes. Il est présent jusqu’à 600 mètres d’altitude.
Pendant la saison de reproduction, il nidifie dans des grands arbres près de l’eau.

DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE :
L’Ibis plombé se trouve en Bolivie et au centre du Brésil jusqu’au Paraguay, au nord de l’Argentine et en Uruguay.    

COMPORTEMENTS DANS LA VIE SAUVAGE :
L’Ibis plombé se nourrit d’insectes, escargots d’eau du genre Pomacea et autres mollusques aquatiques. Cet oiseau se nourrit souvent en solitaire ou en couples, et les deux partenaires communiquent au moyen de quelques caquetages « kuk-kuk…kuk-kuk ».
Il sonde la vase grâce à son long bec recourbé et parfaitement adapté pour atteindre les proies dans l’eau et la boue avec des mouvements rapides et répétés.

On peut aussi les voir en groupes avec d’autres espèces aquatiques, souvent des Ciconiiformes ou autres grands oiseaux.

Au fond, avec un

Kamichi à collier

Il peut se reposer seul ou en couple dans un arbre, le cou rétracté et debout sur une seule patte.

Les comportements agressifs sont peu courants, mais quand une dispute se produit entre deux ibis, ils se donnent des coups de bec et gonflent les plumes du dos en guise de menace. Ces disputes font partie de la défense du territoire et se produisent entre voisins. 

L’Ibis plombé est probablement sédentaire dans sa distribution, avec quelques déplacements de temps à autre.

VOL :   
L’Ibis plombé a des ailes longues et larges, permettant un vol puissant et rapide en alternant les battements et les glissés (moins communs).
Il vole avec les pattes et le cou tendus.

REPRODUCTION DE L’ESPECE :
La saison de reproduction a lieu en août-septembre au Brésil, mais habituellement à partir de septembre.
L’Ibis plombé est monogame. Il y a peu d’information sur les comportements sexuels de cette espèce, mais on peut penser que les parades sont assez similaires à celles des autres membres de cet ordre, incluant les courbettes entre partenaires, les frottements de becs et la présentation de matériaux pour le nid.

Le nid est placé dans un arbre entre 8 et 25 mètres au-dessus du sol. Le site de nidification est situé dans la végétation le long de l’eau.
C’est une plate-forme faite de brindilles de bois et de matières végétales liées avec de la boue ou de la bouse. La coupe est tapissée de feuilles et d’herbes. La femelle construit le nid avec les matériaux apportés par le mâle. Cette espèce nidifie habituellement en solitaire.

La femelle dépose 2 à 3 œufs blanc-crème tachetés de sombre. L’incubation dure environ 28 jours, assurée par les deux adultes, mais principalement par la femelle.
Les poussins sont semi-précoces. Ils ont le bec droit, et celui-ci se courbera au fur et à mesure de leur croissance. Ils sont nourris par les deux parents par régurgitation. La période au nid n’est pas connue.

ALIMENTATION :   
L’Ibis plombé se nourrit d’insectes, d’invertébrés aquatiques et de mollusques, ainsi que d’escargots d’eau du genre Pomacea, comme le Milan des marais et le Courlan brun.  
Pendant l’hiver, ils se rassemblent en groupes lâches quand les ressources de nourriture se font plus rares.

PROTECTION / MENACES / STATUTS :  
L’Ibis plombé est une espèce peu commune, bien que localement, l’oiseau soit courant dans sa distribution. Les populations semblent même augmenter au nord et à l’ouest du Paraguay.
L’espèce n’est pas menacée actuellement.