English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Pattes et doigts : les différentes formes

Page 3  

Montre-moi tes pattes, je saurai où tu vis !

Texte de Nicole Bouglouan

Photographes :

Alfredo Colón
Puerto Rico Wildlife

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES – AVES DE ARGENTINA

Tom Merigan
Tom Meriganís Photo Galleries

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Callie de Wet
Flickr Galleries

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Sources :

The Visual Dictionary

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Welcome to Avian Anatomy and Morphology
The Earthlife Web

 

Accueil

Sommaire dossiers

 

Les oiseaux aux pattes palmées vivent également dans les zones humides et aquatiques.

Nette demi-deuil

Ils ont des pattes courtes et des pieds palmés. Le pied comprend trois doigts vers l’avant, reliés par une fine membrane qui permet à ces oiseaux de nager facilement quand la membrane se tend sous la pression de l’eau. Le doigt postérieur est plus court et libre. Les pieds sont utilisés comme des rames et propulsent l’oiseau dans l’eau.  

Canard amazonette
Harle bièvre

Mais d’un autre côté, les pieds palmés ne facilitent ni la course ni la marche pour ces espèces quand elles sont au sol. Elles ne peuvent pas se déplacer rapidement. Elles ont les pattes “en dedans” et marchent en se dandinant.  

Eider à duvet
Cygne chanteur

Ces oiseaux sont souvent vus près de l’eau en train de se nourrir d’herbe,  marchant lentement tout en broutant.

Oie à bec court
Oie à tête barrée

Mais ils nagent très bien, et afin de prendre leur envol, ils battent des ailes pour les aider à aller plus vite lorsqu’ils courent à la surface avant de s’envoler. 

Plusieurs espèces plongent et nagent sous l’eau. Parfois, les ailes bougent aussi et propulsent l’oiseau pour aller en l’avant ou vers le haut jusqu’à la surface.

Garrot albéole

Les canards, cygnes et oies, tous les Anatidés ont des pieds palmés.

Dendrocygne fauve
Dendrocygne veuf

Mais les oiseaux de mer possèdent également ce type de pied. Ils peuvent nager tout en se nourrissant à la surface. 

Goéland marin
Mouette rieuse

Les Sphéniscidés ont des pattes épaisses et courtes et des pieds palmés, avec trois doigts unis par une membrane robuste. Ces oiseaux marchent beaucoup plus que les Anatidés, souvent dans la neige ou sur la glace, et leurs pieds sont plus forts avec une membrane plus épaisse. Ils nagent à l’aide de leurs nageoires et semblent voler sous l’eau ! 

Manchot royal
Gorfou sauteur

Pélicans, cormoran et anhingas ont aussi les pieds palmés, mais chez eux, ce sont leurs quatre doigts qui sont unis par une même membrane.

Cormoran à poitrine blanche
Cormoran à ventre blanc
Anhinga d'Afrique
Pélican brun

Les fous ont des pattes courtes terminées par le même genre de pieds palmés et robustes utilisés pour nager sous l’eau après des plongeons spectaculaires. 

Les oiseaux de mer tels que Laridés, Alcidés (guillemots, macareux et stariques), Stercorariidés (labbes) et Procellariidés (fulmars, pétrels et puffins) ont les trois doigts antérieurs unis par une membrane.  

Guillemot de Troil
Macareux moine
Pingouin torda

Presque tous les oiseaux nageurs ont des pieds palmés utilisés à la propulsion dans l’eau quand ils pêchent ou qu’ils poursuivent une proie en milieu aquatique. Les pattes courtes sont placées loin vers le bas-ventre afin de rendre la nage plus facile.  

Le Flamant est une exception, alliant à la fois les longues pattes des échassiers et les pieds palmés des palmipèdes. Il se nourrit en eaux profondes et marche sans difficultés.

Introduction

Page 1

Page 2

Page 4

Page 5

HAUT DE PAGE

Excepté pour les Laridés qui ressemblent davantage aux autres oiseaux et sont capables de nager mais aussi de marcher, tous ceux qui ont les pieds palmés sont très maladroits dès qu’ils se déplacent sur le sol. 

Finalement, l’homme utilise des outils semblables quand il utilise des palmes pour nager plus vite !

Flamant rose