English version

Accueil

Présentation

Fiches

Dossiers

Voyages
 
Galeries

Poésie

Liens

Nouveautés

Contact

Mentions légales

Pattes et doigts : les différentes formes

Page 1

Montre-moi tes pattes, je saurai où tu vis !

Les oiseaux percheurs appartiennent à l’ordre des Passériformes. Leurs pieds portent quatre doigts très flexibles et indépendants, trois vers l’avant et un vers l’arrière. Ce type de pied est adapté au comportement de ces oiseaux qui se perchent fréquemment sur les arbres ou les fils des clôtures. 

Texte de Nicole Bouglouan

Photographes:

Didier Buysse
Vision d’Oiseaux

Steve Garvie
RAINBIRDER Photo galleries

Patrick Ingremeau
TAMANDUA

Eduardo Andrés Jordan
MIS AVES – AVES DE ARGENTINA

René Lortie
http://rlortie.ca

Bob Moul
Nature Photography

Jean Michel Peers
JMPN PHOTOGRAPHIE

Yves Thonnérieux
NATUR’AILES

Callie de Wet
Flickr Galleries

Nicole Bouglouan
PHOTOGRAPHIC RAMBLE

Sources:

The Visual Dictionary

Wikipedia (Wikipedia, The Free Encyclopedia)

Welcome to Avian Anatomy and Morphology
The Earthlife Web

 

Accueil

Sommaire dossiers

 

Le doigt postérieur leur permet de s’agripper aux branches sur lesquelles ils se posent. En général, ce doigt porte une griffe plus longue que les autres.    

Mésange charbonnière
Cochevis huppé

Les oiseaux appartenant à l’Ordre des Coraciiformes, et plus particulièrement les Alcédinidés, ont des pattes très courtes et des doigts syndactyles, avec le troisième et le quatrième doigt partiellement soudés.

Guêpier d'Europe
Martin-pêcheur géant

Habituellement, ces oiseaux creusent un tunnel ou un terrier pour nidifier, et ont donc besoin de ce genre d’outil.   
Les martins pêcheurs et chasseurs, les guêpiers, les rolliers, les todiers, possèdent ce type de doigts.

Les grimpeurs ont des doigts zygodactyles, avec deux doigts vers l’avant et deux autres vers l’arrière.
Ces oiseaux sont très agiles et grimpent le long des troncs d’arbres. Ils sont capables de se tenir sur l’écorce grâce à leurs griffes puissantes.

Pic à tête rouge
Grimpereau des bois

D’autres, comme le Tichodrome échelette ou le Grimpar à bec étroit, grimpent le long des parois rocheuses ou sur les murs des monuments sans aucune difficulté. Le doigt postérieur est plus long ainsi que la griffe.  

Grand pic
Cacatoèes banksien et détail des pattes

Taille et comportements très différents pour les oiseaux « marcheurs » qui courent ou marchent sur le sol parce qu’ils sont incapables de voler.
Les uns appartiennent  à l’ordre des Struthioniformes. Ce sont les autruches, avec leurs pieds didactyles comprenant uniquement deux grands doigts robustes vers l’avant. 

Les autres font partie des ordres des Rhéiformes et des Casuariformes et ne volent pas davantage, mais leurs pieds sont pourvus de trois grands doigts portant des griffes acérées. Plus spécialement le doigt intérieur chez le casoar est armé d’une griffe longue semblable à une dague qu’il utilise comme une arme.
Pattes et doigts sont robustes et puissants, permettant à l’oiseau de courir et de sauter facilement. Ils sont capables de traverser un cours d’eau car en plus, ils sont bons nageurs.   

Autruche d'Afrique
Emeu d'Australie
Casoar à casque

Tous ces oiseaux marcheurs ont de grandes pattes longues et fortes, couvertes d’une peau épaisse et résistante qui les protège des serpents, grands insectes et plantes épineuses lorsqu’ils courent ou marchent parmi les pierres ou les hautes herbes des zones arides et semi-arides. 

Introduction

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

 

HAUT DE PAGE
Tichodrome échelette
Grimpar à bec étroit